Quote n°21183 ‱ PubliĂ© le 16-12-2021
Proposée par un contributeur chatnonyme
Pas compris ? Demandez une explication Ă  Captain Obvious

Commentaires

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

037
Comme on dit: ne jamais remettre au lendemain ce qu'on pourrait faire le surlendemain !
Benikia
On redécouvre beaucoup de choses dans un vieux carton pas déballé d'un dernier déménagement ! C'est une sorte de capsule temporelle instaurée par la flemme.
rrrRRRr
A l'origine, la procrastination c'est pour se donner le temps de la réflexion, ne pas se précipiter. Dans nos sociétés modernes débordantes de loisirs et de distraction, c'est juste devenu un joli mot pour ne pas dire qu'on n'est fainéant.

Fun en soirée ? Hmmm... nan. En soirée, je procrastine.
jeporte
Ceux qui nous traitent de fainéant/feignant sont juste jaloux de pas avoir de temps libre.
Change my mind
LePoussin
J’ai toujours considĂ©rĂ© la fainĂ©antise comme une qualitĂ©, un art. L’art de faire les choses qui doivent ĂȘtre fait en se fatiguant le moins possible
Erork
J'ai vécu pendant 10 ans et 3 déménagements avec mes vieux meubles d'étudiant parce que flemme de chercher ceux qui iraient bien dans mon appart.
J'ai vécu pendant 2 ans avec des cartons de déménagement non ouverts.
Je comprend parfaitement son problĂšme.
FoxZak
Tant que le pc est installé t'as l'essentiel chez toi.
MrPapierBulle
Alors c'est peut-ĂȘtre moi mais j'ai du mal Ă  voir le lien entre patience et procrastination. La patience c'est vouloir quelque chose mais devoir attendre. La procrastination c'est ne pas vouloir faire quelque chose et prĂ©fĂ©rer attendre. L'un peut complĂštement aller sans l'autre dans soucis. Fin bon...
Anti-Social-Network
J'en suis à un point tel de procrastination, que je vais remettre tout à l'année prochaine ;)
lordbooster
L'Ă©lite, faut le dire vite... Prendre son temps peut ĂȘtre un art pour faire les choses bien, par contre ne rien faire en raison d'une flemingite chronique ça peut vite devenir grave !
Zoharion
À savoir, *fainĂ©ant* est en fait issu d'une altĂ©ration phonĂ©tique de *feignant" qui est le participe prĂ©sent adjectivĂ© du verbe *feindre*.
Bien que populaire, la prétendue étymologie lui donnant comme origine l'accolement des mots *fait* et *néant* (séduisante car elle donne une compréhension immédiate), pùtit d'une absence de trace écrite ancienne permettant de la retrouver et ainsi de la corroborer. La vraie raison est plutÎt d'ordre euphonique : Depuis, la sophistication des élites sous Louis XIV, le son [ñ] *gn* est perçu comme plus vulgaire que le son [n]. La proximité phonétique des mots et le génie de la langue ont fait le reste... Bref, vous saurez répondre à quelqu'un voulant vous reprendre qu'il fait de l'hypercorrection euphonique.
Gloomi
Je suis parfaitement d'accord avec la derniÚre affirmation. Et je dis pas ça du tout parce que je suis membre de cette élite.
MaĂŻa
On dirait mon frĂšre... Ou l'art d'avoir encore des cartons aprĂšs plus d'un an.
Fabenwil
Je dirais plutĂŽt : ne pas faire aujourd'hui ce qu'un autre pourrait faire demain.

Ajouter un commentaire

  • Vous n'avez le droit qu'Ă  un seul commentaire par quote
  • L'espace commentaire n'est pas un espace de discussion. Merci de rĂ©agir Ă  la quote et uniquement Ă  la quote
  • On ne donne pas son avis sur la quote. Les boutons (+) et (-) sont lĂ  pour ça
  • Pas de "c'est un fake", "dĂ©jĂ  vu", "first", "preum's" ou autres mauvaises habitudes
  • Merci d'Ă©crire dans un français correct : SMS, kikoo lol, :noel: seront sanctionnĂ©s
  • Les incitations au piratage, la pornographie, le racisme et toute forme d'insulte sont interdits
  • Sinon.