Favoris de Aellysha

Greyzlack: Ils vont se marier maintenant
Greyzlack: Alors ça veut dire qu'ils admettent s'emmerder pendant le sexe
Lisa: Mais donc selon toi on se marie parce qu'on s'ennuie et non pas on s'ennuie parce qu'on se marie
Lisa: Intéressant
Greyzlack: Mais c'est bien connu
Greyzlack: On se fait chier dans notre vie de couple, on sait pas si on devrait se séparer. Et si on trouvait un truc pour pimenter notre vie
Greyzlack: "Tiens et si on se mariait ?"
Greyzlack: Super, on planifie, ça occupe, c'est génial, tout le monde est tellement content. Après tout, toute la famille va pouvoir célébrer à quel point on forme un couple si parfait si fait l'un pour l'autre
Greyzlack: Le mariage passe et le train train reprend son cours
Lisa: Mouais... Moi je voyais plus l'ennui qui se pointe après, et résultat "merde, pourquoi on s'est mariés"
Greyzlack: Puis on se fait quand même un peu chier en fait
Greyzlack: "Rah mais, mais c'est pas possible. Quelque chose a dû nous échaper. Pourquoi on s'emmerde tant quand on est tous les deux ?"
Greyzlack: "Tiens, et si on faisait un enfant ?"
Greyzlack: "Putain c'est génial, un gosse, ça c'est une idée"
Greyzlack: "Ca nous occupera après tout", "On est stable financièrement", "Ça doit pas être si difficile d'élever un marmot"...
Greyzlack: Alors on en fait un
Greyzlack: Et c'est vrai que ça met de l'animation dans une vie. C'est pas si facile que ça... Mais ça apporte tant de joie
Greyzlack: "Alors si on en faisait un deuxième ?"
Lisa: Mec, arrête-toi là, j'ai compris l'idée et c'est franchement glauque x)
Greyzlack: D'accord, la réponse est tombée avant que la question ne se pose : Madame est déjà de nouveau enceinte
Greyzlack: "Mais c'est pas grave, on va gérer la chose"
Greyzlack: Il y a tant à penser maintenant qu'une nouvelle bouche à nourrir va s'époumoner pour qu'on s'occupe d'elle... "Mais c'est la vie après tout, quel plus beau cadeau ?"
Greyzlack: On ne se rend même pas compte qu'on s'emmerde encore au lit, puisque lorsqu'on y va, on a plus qu'une envie : fermer l'oeil et roupiller
Greyzlack: Puis les deux mômes commencent à se faire grand. Oh ils sont de moins en moins supportables ; ils veulent leur indépendance... Mais c'est normal. C'est la vie qui est comme ça
Greyzlack: "Et si on en faisait un troisième ?" On a de nouveau le temps d'y penser
Greyzlack: "Et puis ça nous ferait pas de mal après tout, ça fait combien de temps qu'on l'a pas fait ?"
Greyzlack: Alors on rempile, c'est comme à l'armée
Greyzlack: Engagez vous qu'ils disaient
Greyzlack: Rengagez vous qu'ils disaient
Greyzlack: Et puis le troisième, ce sera le petit dernier, le plus parfait, le plus choyé
Lisa: Tu n'as donc aucune pitié ?
Greyzlack: Il aura pas la même éducation que les autres
Lisa: Ou tu aimes vraiment te lire à ce point là ?
Lisa: Question rhétorique
Greyzlack: Mais on l'aimera quand même
Greyzlack: Et puis le dernier aussi grandit
Greyzlack: Madame s'est un peu flétrie... Et monsieur lui même a perdu du sexappeal avec ses kilos en trop sur son grand âge
Greyzlack: Quand finalement passé les 60 - 70 ans, les enfants ont tous quitté le nid : nous revoilà de nouveau seul l'un avec l'autre
Greyzlack: Nez à nez devant notre petit déjeuner.Le bol de céréales et les toasts grillés... Et putain, qu'est-ce qu'on se fait chier.
Greyzlack: La recette idéale d'une vie passée à se mentir
Greyzlack: "Qu'est-ce qu'on va faire maintenant qu'il est trop tard pour se séparer ?" Enfin si, on pourrait toujours le faire. Et recommencer à vivre... Mais les crédits à payer, la libido en baisse
Greyzlack: "Franchement, à quoi ça rime toute cette merde ?"
Greyzlack: On se console en se disant que finalement, on a quand même pas tout foiré à ce point. On a trois beaux enfants, un mariage de plus de 30 ans de solidité fondé sur l'idée idiote qu'on s'emmerdait pas au point de faire des choix idiots... "Franchement, ça aurait pu être pire"
Greyzlack: Sauf que malheureusement le premier s'est tué dans un accident de voiture, le second est en prison et la dernière à qui on a tout cédé est une putain de petite ingrate
Greyzlack: Qui lui rappelle d'ailleurs sa femme au même âge
Greyzlack: "Mais bon dieu, putain de merde" Pourquoi il l'a épousé déjà ?
Greyzlack: "Roh fait chier, on va divorcer quand même" et puis voilà
Lisa: C'est bon ?
Greyzlack: Moi ça me va
Greyzlack: Et oui
Greyzlack: J'adore me lire
Greyzlack: Ah et pour info : tu peux soumettre ça sur DTC
Greyzlack: Ca pourra p'têt en faire rire quelques-uns
Lisa: Tu veux pas soumettre toi même ?
Lisa: C'est vilain de réclamer
Greyzlack: Je réclame pas
Greyzlack: Je te propose quelque chose d'autre à foutre que de te le mettre au cul
Greyzlack: A toi de voir
Lisa: Hé ben si tu m'avais laissé le choix plus souvent...
Greyzlack: On serait marié et on aurait un gosse ?
Score : 3812 / 143569 commentaires
Moriarty: Une histoire vraie, made in SNCF.
Moriarty: "Bon les collègues (et les autres) la fameuse histoire incroyable du composteur de billet, c'est à moi que c'est arrivé! pour ceux qui sont au courant. Je résume :
Moriarty: Je suis à l'accueil sur Paris Nord, un client, côté banlieue, la quarantaine:
Moriarty: - Monsieur, le composteur à "avalé" mon billet de TGV pour Lille, on m'a dit de le composter dans les valideurs Jaunes.
Moriarty: - Comment ça? Ca n'avale pas les billets .
Moriarty: - blablabla arretez de me prendre pour un idiot si je vous le dis...
Moriarty: - On va aller voir ensemble Monsieur!
Moriarty: .......on marche, on marche " blablabla inadmissible blabla SNCF je suis en retard " ....
Moriarty: .......Et là le mec s'arrête devant .....une boite aux lettres de la POSTE......
Moriarty: moi avec des yeux comme ça ôÔ....(elle est où la caméra cachée?)...
Moriarty: - "Monsieur c'est une boite aux lettres!"
Moriarty: - Le client: "Pourtant je comprends pas je l'ai pas validé dans "Paris/Ile de France" mais dans "Autres départements" puisque je vais à Lille .
Moriarty: .... Regros yeux ôÔ
Moriarty: - Moi: "C'est une boite au lettres de la poste Monsieur!"
Moriarty: - Client: "Oui bah c'est pas écrit dessus, qui va me rembourser mon billet maintenant, vous être vraiment cons à la SNCF"
Moriarty: ...... et je me fais engueuler parce que j'ai pas la clé pour ouvrir la boite aux lettres pour recupérer son billet.......NEXT! Dès qu'on croit avoir vu le pire des pires! Y en a toujours un pour faire encore mieux!"
Score : 8880 / 62529 commentaires