Favoris de Dabrau

🙃 C'est mon choix

H: C'est dĂ©gueulasse d'interdire l'homĂ©opathie, ça marche pour moi, j'en prends depuis 20 ans et je suis jamais malade, ça a mĂȘme guĂ©rri mon psoriasis. Les gens qui veulent interdir l'homĂ©opathie n'y connaissent rien, ils feraient mieux d'essayer par eux-mĂȘme. #MonHomeoMonChoix
Samuel: Déjà personne en veut "interdire l'homéopathie", actuellement, des gens (médecins, scientifiques, patients) réclamment son déremboursement, pas son interdiction.
Samuel: Pourquoi rĂ©clamer le dĂ©remboursement de l'homĂ©oapathie ? C'est trĂšs simple, en France, la mĂ©decine est dite "basĂ©e sur les preuve" (ou "basĂ©e sur la science") depuis 1975. Cela signifie que, pour ĂȘtre reconnu par le systĂšme de santĂ©, un traitement doit avoir fait preuve scientifique de son efficacitĂ© (ce que l'homĂ©opathie n'a jamais fait depuis qu'elle a Ă©tĂ© inventĂ©e il y a 200 ans par Samuel Hahnemann).
Samuel: L'homéopathie bénéficie actuellement d'un régime d'exception du fait du lobbying agressif des rafineurs-sucriers Boiron (je refuse d'appeler ça un laboratoire) et nous souhaitons que cela cesse.
Samuel: Pour enfoncer le clou, je vais vous expliquer en quoi consiste l'homéopathie parce que des tas de gens croient qu'il s'agit vaguement d'une sorte de soin par les plantes, or ça n'est pas du tout le cas.
Samuel: L'homéopathie repose sur 3 grands principes (4 si on parle des hautes dilutions, on verra ça à la fin) : la similitude, la dillution, la dynamisation.
Samuel: La similitude consiste à "soigner le mal par le mal", si tu veux soigner des démangeaisons, tu prends quelque chose qui provoque des démangeaisons, par exemple, des abeilles écrasée (une abeille ça pique, et aprÚs ça gratte). J'invente rien, c'est vendu sous le nom d'"apis mellifera" (abeille mélifÚre en latin). Ce "principe actif" est appelé "teinture mÚre".
Samuel: La dilution ça consiste Ă  dilluer Ă©normĂ©ment la teinture mĂšre dans beaucoup d'eau, quand je dis beaucoup, c'est beaucoup. Regarde sur un de tes tube d'homĂ©pathie, tu dois voir un chiffre suivi de "CH". "CH" ça veut dire "CentĂ©simale Heinemasienne". Diluer Ă  1CH, c'est prendre 1 mesure de teinture mĂšre et la diluer dans 99 volumes d'eau (une dillution Ă  1/100 donc). Diluer Ă  2CH c'est faire pareil mais en partant d'une soluion diluĂ©e Ă  1CH. Diluer Ă  3CH, c'est idem mais en partant d'une diluĂ©e Ă  2CH, etc... Pour te donner un ordre d'idĂ©e, 2~3 CH, t'es Ă  1 litre dans une picine olympique, 11~12CH, t'es Ă  1 litre pour toute l'eau sur terre, 15CH, t'es Ă  1 litre pour le volume total de la Terre, 40CH, t'es Ă  1 atome de la teinture mĂšre pour tous les atomes de l'univers observable. Et ça va jusqu'Ă  200CH (ou peut ĂȘtre plus) et lĂ  on parle de nombres tellement grands que ça n'a plus aucun sens. On parle de haute dillution Ă  partir de 15CH. Le principe c'est que, plus c'est dilluĂ©, plus c'est censĂ© ĂȘtre puissant.
Samuel: Parfois c'est pas notĂ© CH, c'est notĂ© K, le principe est un peu le mĂȘme sauf qu'au lieu de bien compter le dillution Ă  un centiĂšme, on estime que vider le rĂ©cipiant et le remplir d'eau Ă©quivaut Ă  une dilution par 100 parce qu'il reste du produit sur les bords du rĂ©cipiant (c'est dĂ©jĂ  n'importe quoi, mais accorche toi, ça devient vraiment drĂŽle maintenant).
Samuel: La dynamisation consiste à secouer ta solution diluée entre chaque dillution, parce que ça "dynamise" l'eau et ça rend le mélange plus "puissant". Je sais pas ce que fumait Samuel Hahnemann, mais c'était de la bonne !
Samuel: Alors on en arrive au 4Ăšme point, pour les hautes dillutions et lĂ  ça va ĂȘtre vraiment WTF. MathĂ©matiquement Ă  partir de 12CH, il est trĂšs peu probable de trouver la moindre molĂ©cule de teinture mĂšre dans 1 litre de la solution et Ă  15CH on considĂšre que la probabiliĂ© est si faible qu'elle est non significative (assimilable Ă  0). Quand on demande aux homĂ©opathes qui croient aux hautes dillutions (c'est pas le cas de tous les homĂ©opahathes), comment une solution sans aucune molĂ©cule de la teinture mĂšre peut avoir un effet, ils prĂ©tendent que l'eau Ă  une mĂ©moire : elle se rappelle de la molĂ©cule et conserve son pouvoir de guĂ©rison. VoilĂ , la fameuse "MĂ©moire de l'eau", ça vient de lĂ . Ca n'a bien entendu jamais Ă©tĂ© dĂ©montrĂ©. Par contre, personne que ce soit chez Boiron ou ailleurs n'a jamais Ă©tĂ© capable de me dire comment les granules de sucre sĂšches que vend Boiron Ă  plus de 500€/kg (587,50€/kg pour les moins chĂšres) conservent la mĂ©moire du pouvoir de guĂ©rison de la teinture mĂšre, c'est la mĂ©moire du sucre ?
Samuel: Donc voilĂ , tu crois encore en ces conneries ?
H: C'est pas des conneries, ça marche sur moi, ça guéri mon psoriasis.
PrimumNonNocere: Un psoriasis, c'est une maladie auto-imune qui ne guerit pas, il est courant que des malades ne montrent aucun symptÎme pendant des années puis refassent des crises bien plus tard. Soit vous avez eu autre chose qu'un psoriasis et c'est une erreur de diagnostique, soit vous avez toujours un psoriasis et vous n'avez pas fait de crise depuis quelques années.
H: Mais depuis que je me soigne à l'homéopathie, je suis jamais malade !
Samuel: Depuis que je me soigne à rien du tout, je suis jamais malade non plus, vous devriez essayer, ça coûte moins cher !
H: Moi j'y crois, vous ĂȘtes des trolls payĂ©s par les gros labos pharmaceutiques.
Samuel: Les labo pharmaceutiques font tous du lobbying, y compris Boiron (mĂȘme si je refuse de le considĂ©rer comme un laboratoire). D'ailleurs, si j'atais lobbyiste pour un labo pharmaceutique, je vous aurais considĂ©rĂ© un mĂ©dicamment, pas de ne rien prendre. PrĂ©tendre qu'on est des troll ne change rien aux faits.
H: Les faits c'est que je prends de l'homéopathie et que je suis guérie
PrimumNonNocere: Et quand on fait un "bisou magique" Ă  un enfant qui se cogne le genou, il arrĂȘte de pleurer et il a moins mal. C'est normal, ça s'appelle un effet placĂ©bo, c'est un effet trĂšs connu. C'est pour ça que pour tester un mĂ©dicament, on ne peut pas se contenter de se baser sur le ressenti du patient. Quand on teste un mĂ©dicament, on prend deux groupes de personnes, on s'assure que les groupes soient Ă  peu prĂšs pareils (mĂȘme proportion d'hommes, de femmes, de blancs, de noirs, d'asiatiques, de jeunes, de vieux, de grands, de petits, de minces, de gros, etc...), on file le mĂ©doc Ă  tester Ă  un groupe et un mĂ©doc qui a exactement le mĂȘme aspect au deuxiĂšme groupe qu'on appelle "groupe tĂ©moin" ou "groupe contrĂŽle". Le mĂ©decin qui donne le mĂ©dicament ne sait pas s'il donne le vrai ou le faux parce qu'en le sachant, il pourrait influencer par son attitude (volontairement ou non) les patients Ă  qui il donne le traitement, ce sont des gens qui ne sont pas en contact avec les patients qui savent qui reçoit quoi, on appelle ça "une Ă©tude randomisĂ©e en double-aveugle contre placĂ©bo". Si, aprĂšs le traitement, il y a une vraie diffĂ©rence entre le groupe tĂ©moin et le 1er groupe, on considĂšre que le mĂ©dicamment a un rĂ©el effet. Bah Ă  chaque fois qu'on a fait ça pour l'homĂ©opathie, on a trouvĂ© aucune diffĂ©rence significative entre le "mĂ©dicament" homĂ©opathique et le placĂ©bo. Vous comprenez le principe ?
H: Moi j'y crois, ça marche pour moi.
Samuel: Vous y croyez, oui le terme est bien choisi, ça n'est donc pas un savoir, c'est une croyance et la France est un pays laĂŻc. Ca signifie, entre autre, qu'elle n'a pas Ă  financer une croyance (comme l'homĂ©opathie) avec de l'argent public (comme les cotisations sociales versĂ©es Ă  la sĂ©cu par quasiment tous les français). Donc personne ne vous empĂȘche de vous faire pigeonner par Boiron qui vous vend du sucre au prix du platine, mais la sĂ©cu n'a pas vocation Ă  rebourser les rebouteux, les gris-gris et autres croyances Ă©sotĂ©riques.
H: Mon homéo, mon choix !
Samuel: Oui, TU fais le choix de croire que TU peux TE soigner avec du sucre vendu Ă  plus de 500€/kg et comme c'est TON choix et pas celui de la communautĂ© alors TU le payes avec TON argent et pas celui de la communautĂ©. TON homĂ©o TON fric !
* H vous a bloqué
Score : 1530 / 25164 commentaires

đŸ€ŁđŸšȘđŸƒâ€â™‚ïž L'escape game qui vous Ă©chappe

@AdrienCorbeel: J'ai travaillé pendant un an comme Game master dans un escape room. Pendant 12 mois j'ai eu l'occasion de voir un bon nombre de choses improbables.
@AdrienCorbeel: Mais il y a une anecdote qui dépasse de loin toutes les autres.
@AdrienCorbeel: C'était il y a deux mois. On venait d'ouvrir une toute nouvelle salle, à l'ambiance un peu étrange. Quelques groupes l'avaient déjà testée, et mis à part certains soucis techniques, ça se passait plutÎt bien.
@AdrienCorbeel: On Ă©tait clairement pas prĂȘt pour ce qui allait arriver.
@AdrienCorbeel: Un groupe de 3 personnes est venu faire la salle en fin de journée. On les enferme et le jeu commence. Ils ne sont pas trÚs doués, du coup on leur donne pas mal d'indices (grùce à un talkie walkie!) pour les aider à résoudre les énigmes. Jusque là, rien d'anormal.
@AdrienCorbeel: Deux choses Ă  savoir sur la salle, qui auront une importance pour la suite :
@AdrienCorbeel: 1) l'escape room est intentionnellement en désordre lorsqu'ils rentrent à l'intérieur
@AdrienCorbeel: 2) pendant le jeu, ils trouvent une arme en plastique
@AdrienCorbeel: Ils arrivent malgré tout à avancer dans le jeu, et atteignent à la fin. Il y a 2 portes : l'une mÚne vers la sortie, et s'ouvre avec une clé. L'autre est fermée avec un cadenas, et mÚne vers une future extension de la salle (mais pour le moment c'est juste une salle de bricolage)
@AdrienCorbeel: Il ne leur reste plus qu'une minute. Pour gagner, ils n'ont qu'à fouiller un peu, trouver une clé et sortir de là. Sauf qu'ils ne la trouvent pas.
@AdrienCorbeel: Ce qu'ils ont entre les mains, à la place, c'est une clé qui leur a déjà servi, et qui normalement ne s'utilise qu'une fois...
@AdrienCorbeel: ...et il se trouve que cette clé ouvre le cadenas de la salle de bricolage (ce qu'on ne savait pas évidemment)
@AdrienCorbeel: Donc le groupe ouvre la porte de cette salle qui est un peu sens dessus dessous : il y a des scies, des perceuses, de bouts de bois.
@AdrienCorbeel: Et ils sont persuadés qu'ils sont encore dans l'escape game. Forcément : la salle est en désordre, ce qui est cohérent avec le début du jeu.
@AdrienCorbeel: Ils se mettent donc à fouiller parmi tout ça. De notre cÎté, on ne voit pas trop ce qui passe : on a pas mal d'angles morts, et pas de caméra dans la salle de bricolage. Et pour ne rien arranger, on est occupé à surveiller les autres escape rooms.
@AdrienCorbeel: Ça pourrait trĂšs mal tourner : il y a plein de choses un peu dangereuses dans cette salle, des clous, du matĂ©riel de brico, etc...
@AdrienCorbeel: Mais l'improbable arrive : ils trouvent une clé. Et cette clé ouvre une autre porte.
@AdrienCorbeel: Qui mÚne sur la cour intérieure de l'escape game.
@AdrienCorbeel: Dehors.
@AdrienCorbeel: Le groupe arrive donc maintenant Ă  l'extĂ©rieur. Et ils sont toujours persuadĂ©s d'ĂȘtre dans l'escape game. Il y a mĂȘme un indice, liĂ© Ă  une autre salle dans cette cour, ce qui ne fait que renforcer leur conviction.
@AdrienCorbeel: Normalement, il n'y a pas moyen de sortir de cette cour intérieure. Il y a une porte qui donne sur la cour de l'immeuble d'à cÎté, mais elle est généralement fermée.
@AdrienCorbeel: Mais ce jour-là, forcément, forcément, elle était ouverte. Et ils continuent.
@AdrienCorbeel: Nous, de notre cÎté, on commence à s'inquiéter de ne pas le voir sortir et de ne pas les voir sur nos écrans de surveillance. Finalement, mon collÚgue va voir dans la salle, ne les trouve pas (en plus ils avaient fermé les portes derriÚre eux pour je ne sais quelle raison).
@AdrienCorbeel: Il revient vers moi paniqué.
@AdrienCorbeel: Lui : Je ne trouve plus les clients !
@AdrienCorbeel: Moi : Comment ça tu ne les trouves plus ?
@AdrienCorbeel: Ils sont donc dans la cour de l'immeuble d'Ă  cĂŽtĂ©, et aussi improbable cela soit-il, ils sont toujours persuadĂ©s d'ĂȘtre dans le jeu. Pour leur dĂ©fense, la cour ressemble vachement Ă  un escape game. Il y a mĂȘme une voiture avec la vitre brisĂ©e et les pneus crevĂ©s.
@AdrienCorbeel: Ca fait trÚs déco.
@AdrienCorbeel: Et donc l'aventure continue.
@AdrienCorbeel: Ils rentrent dans l'immeuble à cÎté. Qui n'appartient absolument pas à l'escape game.
@AdrienCorbeel: PersuadĂ©s qu'il ne leur reste plus beaucoup de temps (de fait), ils se dĂ©pĂȘchent et montent les escaliers.
@AdrienCorbeel: À ce moment, je n'ai pas tous les dĂ©tails lĂ , mais je sais en tout les cas qu'ils rentrent dans une piĂšce de l'immeuble (un lavoir peut-ĂȘtre ?) dans laquelle il y a plein de vĂȘtements. Ils les fouillent, mais ne trouvent rien dedans (pas de clĂ©s cette fois-ci).
@AdrienCorbeel: Ils sortent de la piĂšce, continuent Ă  monter les escaliers, et se retrouvent nez Ă  nez... face Ă  2 mecs qui fument un joint.
@AdrienCorbeel: Les deux mecs flippent et se barrent en courant. Pourquoi ?
@AdrienCorbeel: Parce que devant eux se tiennent trois inconnus qui ont un FLINGUE en main.
@AdrienCorbeel: Ils avaient laissĂ© le talkie-walkie dans la salle. Mais le pistolet en plastique, ils l'avaient EVIDEMMENT pris avec eux (il n'est pas extrĂȘmement rĂ©aliste, mais aprĂšs avoir pris un peu de beuh, on ne fait pas forcĂ©ment attention Ă  ce genre de dĂ©tail j'imagine).
@AdrienCorbeel: Le franc tombe.
@AdrienCorbeel: Enfin.
@AdrienCorbeel: Ils rĂ©alisent que l'escape game n'a probablement pas engagĂ© deux gars pour fumer de la beuh devant eux. Et que 20€ par personne pour faire un escape room qui continue dans l'immeuble d'Ă  cĂŽtĂ©, c'est assez improbable.
@AdrienCorbeel: Ils rebroussent chemin, font la route en sens inverse et reviennent dans la salle oĂč on les trouve, Ă  notre grand soulagement.
@AdrienCorbeel: On devenait fous. Eux, par contre sont ravis et nous racontent tout. C'Ă©tait le meilleur escape room de leur vie.
@AdrienCorbeel: Moi Ă  ce moment lĂ  (et depuis) j'ai le cerveau en feu. Parce qu'il y a au moins 5 Ă©normes coĂŻncidences qui se sont suivi les unes aprĂšs pour que ça arrive. Parce que c'est tellement improbable que j'ai moi-mĂȘme du mal Ă  y croire.
@AdrienCorbeel: Et puis aussi, parce que ça aurait pu trÚs mal à tourner. Qu'est-ce qui se serait passé s'ils étaient rentrés dans l'appart de quelqu'un ? Et s'ils s'étaient retrouvés face à quelqu'un de violent ? Comment est-ce qu'on explique ça à la police ?
@AdrienCorbeel: (d'ailleurs ils sont revenus avec un mĂštre mesureur qu'ils avaient trouvĂ©s je ne sais oĂč dans l'immeuble d'Ă  cĂŽtĂ©, persuadĂ© que c'Ă©tait un indice. Au vol !)
Score : 1812 / 35321 commentaires

La disparition 2 đŸ’đŸ€Ż

@LabrunePierre: Un ami nous ayant fait remarquer, Ă  mon frĂšre et moi, que Georges Perec avait une tĂȘte Ă  porter l'anneau unique, nous avons entrepris de rĂ©Ă©crire Le Seigneur des anneaux comme s'il s'agissait de la disparition :
@LabrunePierre: Frodo Baggins au Mont Fatal annihila un bijou d'or puissant, accomplissant ainsi sa mission. Marchant, il combattit Nazguls, Orcs, Balrog.
@LabrunePierre: Gollum, vil kobold pourtant plus malandrin qu’assassin, voulait à tout prix son brillant. Il croqua la main du hobbit, lui rabiotant ainsi un doigt, mais chut aussitît au fond du volcan.
@LabrunePierre: Sam, sous l’air balourd du quidam pissotant du haut du compost au fond du jardin, avait plus d’un tour dans son sac. Il talocha par trois fois du ciboulot d’Uruk Hai, sauvant ainsi son ami Frodon d’un futur pourri ou d’avoir son croupion bouilli.
@LabrunePierre: Aragorn, roi sans donjon, rĂŽdait tant au Nord qu'on lui donna "Grand-pas" pour surnom. Il avait, du fait d'Isildur, droit sur Gondor ainsi qu'Arnor. Mais pour qu'on vĂźt un grand roi dans son profil, il lui fallait avoir raison du roi noir Sauron au bijou d'or puissant.
@LabrunePierre: Gandalf, grisonnant chaman au bĂąton puissant, savait tout du roi Sauron, du vil futur pour Gondor si Frodon achoppait dans son combat. Il soutint un quatuor d'Hobbits, un duo d'humains, un nain ainsi qu'un grand individu blond maniant l'arc.
@LabrunePierre: Alors qu'on ouit dans un canyon dans Rohan un cor tonnant pour la fin du combat, pour le sang, pour la mort, Gandalf arriva au point du jour. Il avait, l'accompagnant, moults soldats cavalant. Il occit, son ost suivant son pas, maints Uruk-Hai travaillant pour Saruman.
@LabrunePierre: Du sang*
@LabrunePierre: La smala du joyau comptait un quatuor d'hobbits aux arpions poilus, un simili Albus charlatan a Poudlard, un roi pas mal maudit, un grand blond l’air un brin tata, un nabot bourru, barbu, barbant, un figurant du roi pas folichon du ciboulot.
@LabrunePierre: La Moria fut un nadir. À Kazad-dum un pont fut fatal à Gandalf. Un Balrog, obscur rogaton qu'oublia Morgoth, pourchassa nos compagnons. Gandalf, grandi par son pouvoir, fit front. Brandissant son bñton, il dit :"Tu n'iras pas plus loin." Kazad-dum cassa.
@LabrunePierre: Radagast, futal brun, maillot marron, pouvoirs paranormaux un brin tocards, avait pour compagnons huit lapins (plus trois plus un) ainsi qu’un piaf chiant sur son gibus mou. Sans jamais faillir -ni rougir du guano malodorant - Brown Majax glissait sur son char à lapins.
@LabrunePierre: (Pour qui adora un film sur un Hobbit)
@LabrunePierre: À Fangorn, bois joli mais pas tout à fait charmant, squattait un ramassis d’acajous, pins parasol, buis, houx, fort costauds mais ni vifs ni bavards.
@LabrunePierre: Pour autant, quand Pippin arriva à la tour du marabout pñlichon suivi du gang d’acacias - plutît pas du gabarit bonsaï - pour lui pourrir l’occiput, Saruman comprit qu’on allait plutît lui ravir son palantir.
@LabrunePierre: Ayant franchi la Moria, nos compagnons - moins Gandalf donc - vont dans un bois aux frondaisons d'or. LĂ  vivait la Noldo qui quitta Valinor. Commandant aux Galadrhim, la nana avait un grand savoir du fait du miroir qui l'aidait Ă  agir.
@LabrunePierre: Convaincu qu’il n’avait pas à mourir à la façon du fiston Boromir, l’ingrat faux roi du Gondor ordonna illico à son fils suivant, Faramir, d’agonir plus loin.
@LabrunePierre: Faramir, las mais pas couard pour autant, partit donc pour Osgilitath. LĂ  il souffrit quand un trait fit un trou dans son camail puis dans son cou.
@LabrunePierre: Angmar avait un tyran, noir Nazgul, qui volait sur un dragon. Lors du combat Ă  Minas Tirith, il fondit sur l'ost du Gondor, du Rohan.
@LabrunePierre: L'iris brûlant du tout-puissant Sauron fixait tour à tour Frodon puis la baston opposant Aragorn aux Nazguls.
@LabrunePierre: Or la zouz du Rohan, qui passait pour un gars, ĂŽta son foulard, sortit son dard, dit au tyran d'Angmar: "Fi du vaticinant qui dit qu'un couillard faillirait au combat Ă  mort. Zouz suis, crains-moi donc."
@LabrunePierre: Un choc bruyant ! Bazar sans comparaison ! Rohirrim sur canassons, courroux d'orcs, nains hurlant Ă  la mort, haradrim sur oliphants (ou mumakils, s'il vous plaĂźt plus) ici, morts-vivants lĂ ...
@LabrunePierre: Assourdissant brouhaha martial mais pas d'agitation pour Brandibouc, tapi dans son trou. Soudain, il saisit son schlass, tranchant dans du vilain jambon, dans la chair d'Angmar.
@LabrunePierre: Fort loin du souk du Gondor, Tom Bombadil passa son chandail d'azur, chaussa kroumirs curcuma (ou chaussons safrans, kif kif pour un gai luron), ajusta son barda puis partit gambadant haut sur un galgal du pays Cardolain.
@LabrunePierre: Nul tracas sur son front toujours doux. Il n'a pas grand rapport au schmilblick.
@LabrunePierre: Dur dur l’amour pour la go d’Aragorn. Un choix issu du Cid !
@LabrunePierre: Son daron, baron d’Imaldris, voudrait fuir aux ports gris : futur infini mais rasant.
@LabrunePierre: Ou abandonnant tout pour son mari qui doit avoir au front un joyau d'or battu (un jour, inchallah), gros swag royal pour six fois dix ans au Gondor mais sĂ»r d’y mourir croulants, grisons, humains.
@LabrunePierre: La nana qui pourrait voir Ă  l'infini saisons, ans fait Ă  la fin son choix. L'amour ravit son palpitant. Toujours l'amour, toujours souffrir, toujours mourir.
@LabrunePierre: Trois joyaux pour trois grands rois aimant ouĂŻr du luth sous l'azur,
@LabrunePierre: Cinq plus un plus un pour rois nains vivant sous roc dans grands palais,
@LabrunePierre: Cinq plus trois plus un pour humains allant mourir,
@LabrunePierre: Un pour un noir tyran sur son noir divan,
@LabrunePierre: Au pays du Mordor oĂč l'obscur couvrit tout.
@LabrunePierre: Un joyau commandant tous, un joyau trouvant tous,
@LabrunePierre: Un joyau apportant, liant tous dans la nuit,
@LabrunePierre: Au pays du Mordor oĂč l'obscur couvrit tout.
@LabrunePierre: Gandalf, toujours gris mais alors quasi-craintif, cria à Frodon : “Diamants, rubis, or, tout paraüt vain par rapport au rond joyau du malin Sauron. Il corrompra ta passion, mauvais don du tonton."
@LabrunePierre: (Ton scribouillard trouva l'inspiration pour la conclusion dans l'art qu'un avocat normand consacra au soldat qu'honnissait Pacorus.)
@LabrunePierre: À Cirith Ungol, col sur un mont surplombant Minas Morgul, Sam, Frodon, suivant Gollum, sont dans l'humiliation. Gollum a trahi. Un arachno-titan qu'Ungolianth mit au jour, suintant l'ichor, du pus, du poison plus nocif qu'Upas, attaqua.
@LabrunePierre: Brandissant un lampion qu'offrit la nana au miroir, nos Hobbits font fuir l'abomination. Plus tard, profitant d'un instant oĂč Frodon n'a plus Sam pour lui garantir son salut, l'affront ord aux proportions sauta sur l'hobbit guignard. Du fil, un cocon, voilĂ  Frodon un gigot !
@LabrunePierre: Un bois grouillant d’orcs Ă  tribord, un banc aux gravillons arrondis Ă  babord, voilĂ  nos amis hobbits, duos d’avortons rabougris mais saufs, tapis dans un canot voguant sur un grand rĂ» bruyant, lĂ  oĂč l'Anduin choit au Rauros. Frodon pagayait, Sam, assoupi au fond du kayak, ronflait.
@LabrunePierre: LĂ  Boromir, vrai Roland du Gondor, connut sa fin quand il sonna du cor. Sarrasins ? Point ! Mais Uruk-Hai arborant la main du tyran d'Ortanc sur son pavois.
Score : 1293 / 70853 commentaires
<Dovahpine> Je suis malchanceuuuuuux :c
<Kenji> GROSSE BLAGUE
<Dovahpine> Qui parle t'as toujours de la chance toi.
<Kenji> GROSSE BLAGUE
<Dovahpine> Ah ouais ? On paris que je suis plus malchanceux que toi ?
<Kenji> Je suis né avec le cordon ombilical autour du coup failli crevé dÚs ma naissance, je suis né épileptique et je devais prendre des médicaments tellement fatigants que je m'endormais dans la cour de récré, je suis devenu le bouc-émissaire et je le suis resté jusqu'à mes 19 ans.
<Kenji> Je rentre chez moi pour allumer l'ordi, dd externe non reconnu, une plombe pour résoudre le problÚme, plantage de co, une plombe pour résoudre le problÚme, je me rends compte que la batterie n'est pas branché on sait pas pourquoi, pouf ça s'éteint, je redémarre avec la prise, coupure de courant, aprÚs remise du courant: blue screen, je rÚgle le problÚme, disque dur non reconnu.
<Kenji> J'arrĂȘte alors le pc, je me viande, je vais faire des crĂȘpes je fous les 3/4 dans l’évier, j'allume la cuisiniĂšre je me brĂ»le, je met la poĂȘle, je beurre et je me brĂ»le, je met les crĂȘpes, je les retire, je me brĂ»le, je veux rouler ma crĂȘpe avec le Nutella, je fais tomber le pot qui s'Ă©crase et Ă©clate dans la cuisine avec des bouts de verre partout, je me coupe, je nettoie tout, je reroule ma crĂȘpe, ET JE ME COUPE AVEC UNE CRÊPE, je manque de m'Ă©touffer avec, je bois de l'eau, je manque de me noyer AVEC UN VERRE D'EAU.
<Kenji> Alors parle pas de malchance.
<Kenji> Et en plus j'ai pas pu aller au polymanga parce que PILE 4 heure avant mon dĂ©part je me choppe une tupaiin de truc de mes deux qui fait doubler de volume mes paupiĂšres de l’Ɠil droit.
<Kenji> Donc, ta gueule.
<Dovahpine> Bon j'ai screen, comme ça quand je me sentirai pas bien je pourrai te relire et me rendre compte qu'au moins ma vie est toujours meilleur que la tienne o/
<Kenji> ...
Score : 1758 / 36235 commentaires