Favoris de Vral

Flo: J'ai trouvé les lois du médiator :
Flo: 1-Si celui-ci tombe, il se cachera sous le meuble le plus proche si un meuble est à portée de chute.
Flo: 2-Si aucun meuble n’est à portée, il restera volontairement sur le sol là où ce dernier est de la même couleur que lui
Flo: Sur un tapis multicolore par exemple, il ira là où il est le mieux camouflé.
Flo: 3-S’il lui arrive de choir, il préfèrera les rainures et fentes en tous genres, où sa récupération est fort périlleuse
Flo: Jouer au dessus d’un vieux parquet peut engager le pronostic vital.
Flo: 4-Si un médiator est reconnu comme « perdu » par son propriétaire, il pourra s'amuser à réapparaître
Flo: Et ce dans les conditions les plus improbables possibles. Exemple : sous la douche pendant un lavage de cheveux.
Flo: 5-Si un médiator est prêté, il tentera de changer de propriétaire
Flo: Même sans le consentement de son nouveau proprio qui sera alors traité de voleur.
Flo: 6-Si le médiator est activement recherché, il se cachera dans un endroit humiliant
Flo: Comme sur un bureau, juste au dessus de l’ampli ou dans la poche arrière d'un jean par exemple, dans l'unique but narguer son propriétaire qui a perdu beaucoup de temps en recherches.
Flo: 7-Si un médiator ressemble beaucoup à un ou plusieurs confrères, il en profitera pour partir
Flo: Passant alors inaperçu, ce qui donnera lieu à des phrases comme « Putain, j’en avais 5 des comme ça, il m’en reste qu’un… »
Flo: 8-Si son propriétaire s’excite un peu trop en jouant sur une acoustique, il en profitera pour lui échapper des mains
Flo: Et faire un tour dans la caisse, nécessitant alors une intervention fort ridicule du suscité propriétaire pour le récupérer.
Flo: 9-S’il est stocké dans un portefeuille, fait fréquent chez le joueur nomade, il laissera une marque éternelle de forme triangulaire dans le cuir
Flo: 10-Si un médicament prend son nom, il fera en sorte que ce dernier soit jugé dangereux et retiré du marché
Flo: Un peu d’exclusivité, merde.
Score : 2916 / 64248 commentaires
<Foufoune> Mec, sans déconner, j'suis un putain de survivant. J'en ai marre.
<Ekill> Gné ?
<Foufoune> Ma légendaire malchance a encore frappé.
<Ekill> Ah ? Vas-y, fais-moi rêver.
<Foufoune> J'étais en ville, je marchais pour aller prendre mon bus et j'passe comme d'hab par la petite ruelle avec le pub que je t'ai montré l'autre jour.
<Ekill> Ouais
<Foufoune> Donc je marche pépère, la tête dans la lune, bref comme d'hab quoi. Sauf que cette fois, un élément a changé : un gars du pub faisait le ménage.
<Foufoune> Ce qu'il faut savoir préalablement, c'est comme hier c'était le déluge, bah la toile qui est constamment ouverte à fond s'était repliée sous le poids de l'eau, et formait donc une énorme baignoire juste au-dessus de la terrasse.
<Ekill> Haha j'te sens bien sur ce coup xD
<Foufoune> (va chier). Donc moi j'avance vers le pub, et j'avais pas vu que le gars avait posé par terre une petite bassine avec de l'eau savonneuse pour faire son bordel là. Et là que tout a commencé...
<Foufoune> Tu vois, un mec normal aurait vu la bassine et l'aurait contournée. Un mec maladroit l'aurait renversée et s'en serait foutu partout... Bah moi je suis ni l'un l'autre. Moi j'ai mis le pied dedans comme un con. Et ce qui est fort, c'est que mon pied faisait EXACTEMENT la taille de cette connerie de bassine. Du coup, il est resté coincé dedans.
<Ekill> Epic ! XD
<Foufoune> Et moi tu vois, tête en l'air, je m'en étais même pas rendu compte. Du coup je continue, et en levant mon pied je m'aperçois de la chose. Du coup je secoue mon pied pour décrocher la bassine... Mauvaise idée #1 : j'ai foutu de l'eau partout sur mon jean et par terre, et résultat, vu comme je dansais la samba pour essayer d'enlever cette merde, bah évidemment je glisse.
<Foufoune> Donc là je te laisse imaginer la scène : j'ai de l'eau et du savon partout autour de moi et sur moi, j'ai les 4 fers en l'air, et j'ai mon pied coincé dans une bassine.
<Ekill> MDR
<Foufoune> Là tu vois, j'ai eu un réflexe parfaitement normal : chercher de quoi me raccrocher. Et miracle, je vois une petite cordelette blanche à portée de main. Donc comme il pouvait rien m'arriver de pire, autant essayer de sauver l'honneur. Et tu sais quoi ?
<Ekill> Mauvaise idée #2 ? :D
<Foufoune> Exactement. J'ai appris quelques secondes plus tard que cette petite cordelette était en fait un système de sécurité révolutionnaire, qui permet d'enrouler instantanément la toile de tente pour la débarrasser d'éventuels encombrements qu'elle aurait sur elle...
<Ekill> Nan... Me dis pas ça...
<Foufoune> Si. Tu vois, j'étais sûr qu'il pouvait rien m'arriver de pire... Et pourtant ce fût le cas.
<Foufoune> Donc je me suis accroché à cette cordelette, et là, la toile s'est rangée en une seconde. Donc je récapitule : eau, savon, pied dans la bassine, en train d'me casser la gueule de façon magistrale, et la main accrochée à une cordelette. Et bah pour couronner le tout, je me suis retrouvé dans cette situation avec EN PLUS une énooooorme goutte d'eau au-dessus de la tronche, et rien pour la retenir ! :D
<Ekill> OMG X'D
<Foufoune> Mais c'est pas tout...
<Ekill> ?
<Foufoune> Tu vois, j'me suis pris ça dans la gueule, j'étais par terre, inondé, savonneux, et avec cette PUT... de bassine encore coincée sur mon pied. Et là, y a le serveur (qui faisait le ménage) qui sort du pub, les larmes aux yeux tellement il riait. Et ce con, au lieu de venir m'aider et me demander si je vais bien, il s'approche, me sert la main, et me dis :
<Foufoune> "Oh la la, sincèrement, c'est la plus belle performance que j'ai jamais vue !"
<Ekill> Sérieux, t'es mon héros x"D
Score : 13721 / 93433 commentaires
Babababaouais: Ma mère était juge à Caen, du coup on habitait en Normandie, en banlieue caennaise. J'étais fou amoureux d'une fille de ma classe, et à l'époque, même si on sortait pas ensemble, on était très proches et on faisait souvent des trucs ensemble. Par exemple, aller se promener dans la campagne etc :cool: Elle habitait pas loin de chez moi.
Babababaouais: Un jour, on va se promener le long d'un chemin en pleine campagne, et vous n'ignorez pas qu'en Normandie, ça a pas mal chauffé il y a quelques années, et du coup là-bas la crainte numero 1 des mamans c'est que leur gamin saute sur une mine qui aurait été oubliée :hap:
Babababaouais: Ma mère s'inquiétait souvent quand avec mes soeurs on allait jouer dehors, du coup j'ai grandi avec l'idée dans la tete que la normandie était truffée de mines et que si tu t'éloignais du sentier pour aller dans un champ tu risquais d'exploser :hap:
Babababaouais: Donc, je me promène avec la meuf, on discute etc on parle et puis on décide d'aller se poser sur le toit d'un bunker en campagne et là, alors qu'on marche vers le bunker, je que je marche sur un truc dur et j'entends une sorte de "CLIC". Là je me fixe, j'arrête de bouger, et je dis " OH PUTAIN UNE MINE, j'ai marché sur une MINE "
Babababaouais: Là, la meuf avec qui j'étais se fixe, et je commence à faire le héros (j'étais un pyj) : RECULE, RECULE VITE et je la vois encore paniquée reculer de 15 mètres :rire: Là je fais le patron et je lui dis de rester à 15-20 mètres et on se parle en hurlant :
Babababaouais: - JE PEUX PAS BOUGER SI JE BOUGE J'EXPLOSE ILS ONT DU OUBLIER UNE MINE
Babababaouais: Là la fille commence à paniquer et à pleurer (une pyj elle aussi) et vu que ni elle ni moi n'avons de portable je lui dis d'aller prévenir mes parents " et les démineurs " :hap:
Babababaouais: Là du coup elle me dit " ok fais gaffe ne bouge surtout pas et elle s'enfuit en courant "
Babababaouais: C'était le dimanche donc ma mère bossait pas et 15 minutes plus tard je vois ma mère arriver avec le voisin, la meuf de ma classe, les parents de celle-ci et là je suis toujours debout, au meme endroit.
Babababaouais: Donc il y a du monde autour de moi, et je continue à faire le héros " N'APPROCHEZ PAS SI JE BOUGE ON EXPLOSE "avec les yeux plein de larmes, et là ma mère commence à paniquer, elle chiale, la meuf de ma classe chiale, sa mère lui gueule de rester à distance, le voisin lui reste calme, il est stoïque et il lève les yeux au ciel en mode " mais quel cassos " et il s'approche :hap:
Babababaouais: Il vient vers moi et là je crie " NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON " comme un demeuré :honte: :honte: :honte: et toutes les meufs crient :rire: ( ma mère, la mère de la meuf, la meuf )
Babababaouais: Il me pousse gentiment et là... rien ne se passe, pas d'explosion rien :ouch: :ouch;
Babababaouais: Je regarde sous mon pied, une capsule de bière :pf: :pf: :pf: Je m'étais fait un film tout seul.
Babababaouais: J'ai jamais eu aussi honte de ma vie :hap:
Babababaouais: Ma mère m'a retourné une claque sous le coup de l'émotion.
Babababaouais: Jsuis passé pour un zéro aux yeux de la meuf que je kiffais, sa mère, son père, le voisin.
Babababaouais: Je vous passe sous silence les 10 minutes qui ont suivi et le retour en voiture, hyper gênant :hap:
Babababaouais: - Les rapports avec la meuf ont vraiment changé suite à ça, d'ailleurs j'ai déménagé quand j'étais en seconde mais avant que je parte, pendant 4 ans la blague des jeunes qui me connaissaient, quand je disais que je partais quelque part ( par exemple on est en soirée et je dis " allez je rentre " ) c'était " fais gaffe de pas sauter sur une mine :rire: :rire: :rire: "
Babababaouais: - J'ai eu tellement honte que je me suis, depuis ce jour là, toujours arrangé pour jamais croiser le voisin, et si jamais ça arrivait, je faisais genre d'etre au téléphone ou quoi :pf: Je l'ai plus jamais regardé dans les yeux :hap:
Babababaouais: Voilà, tout ça à cause de ma mère qui m'avait monté la tête avec une histoire de mines, avec sa parano elle pensait que la campagne c'était un champ de bataille, et moi qui étais un pyj j'avais pas encore compris que les meufs sont paranos :hap:
Babababaouais: putain mais quand j'y repense je me dis que HEUREUSEMENT que les flics/ démineurs se sont pas pointés parce que sinon j'aurais fini dans le journal à tous les coups :pf:
Babababaouais: Bon par contre j'ai la bonne idée d'en rire du coup je raconte cette anecdote en soirée ça fait rire les gens :hap:
Babababaouais: Mais voilà quoi :(
Score : 1908 / 56462 commentaires
<Saucisse> Nan, mais sérieusement, faire un stage entre tes deux ans de prépa, c’est la dèche...
<Saucisse> Je veux dire : je suis en prépa, bien classé, avec des potes, un peu de temps sur internet, webmaster d’un site que j’ai développé de A à Z, et en plus je manque pas de sommeil !
<Mr.Toto> (mais t’es célib ;-) )
<Saucisse> Certes. Mais on s’en fout, je veux dire que j’ai une vie vachement remplie, et pas trop de temps pour souffler.
<Saucisse> Du coup, j’ai appris à gérer mon temps.
<Saucisse> Je suis capable de me concentrer en faisant la queue trois quarts d’heure au self puis de manger en dix minutes pour pas arriver à la bourre
<Saucisse> J’arrive à travailler (presque) sans arrêt pendant trois heures d’affilée, de 20 h à 23 h, que ce soit sur des maths ou pour développer des features sur mon site
<Saucisse> Je tape 70 mots par minute et utilise les raccourcis clavier autant que je peux pour minimiser autant que je peux mon temps sur l’ordi
<Saucisse> Et, chérie on the quake, je peux me retenir deux heures d’aller pisser après avoir bu du thé pour pas perdre de temps.
<Mr.Toto> Nice. Et alors ?
<Saucisse> Baaah là du coup, je suis en stage chez des ingénieurs, et ils savent pas quoi me donner pendant mes heures de bureau.
<Saucisse> Du coup, généralement je torche en une dizaine de minutes ce qu’ils me donnent à faire
<Saucisse> Je me fais royalement chier
<Saucisse> Et je dois faire des efforts surhumains pour réussir à perdre du temps TT_TT
Score : 2811 / 43821 commentaires