Favoris de Utopien

😅🔹 PĂ©rimĂ© du casque

Paul : Ah tiens, moment distrayant : j’ai retrouvĂ© un casque de chantier tout Ă  l’heure.
Paul : Tu savais qu’il y’avait une date de pĂ©remption sur ces trucs ?
Blinght : Ah bon ? Merde, du coup faut que je regarde ça pour mes équipes !
Paul : Enfin, une durĂ©e d’utilisation limitĂ©e et aprĂšs la protection n’est plus garantie.
Paul : Donc t’es plus couvert par les assurances et tout le bordel.
Blinght : Tu fais bien de me le dire, j’ai jamais fait gaffe. Du coup tu le jettes ?
Paul : Normalement oui.
Paul : Mais j’ai mis en place un jeu pour ĂȘtre sĂ»r que les gars surveillent les dates.
Paul : On n’en a pas beaucoup alors quand y’en a un de pĂ©rimĂ© (3-5 ans de vie) on me le ramĂšne et je lance le jeu

Blinght : Qui consiste en ?
Paul : Je mets en place le casque sur un support avec une masse à cÎté.
Paul : Je les oblige à mettre leur équipement de sécu (casque, lunettes, gants, chaussures...)
Paul : Comme ça ils vĂ©rifient en mĂȘme temps si y’a d’autres pĂ©remptions sur leur matos.
Paul : 1 coup par personne, celui qui casse le casque a le reste de sa journée libre.
Blinght : Ouai mais les mecs font ça au lieu de bosser ?
Paul : Uniquement pendant les temps de pause du matin. Si il est pas achevé, ca continue le lendemain !
Paul : Faut les voir, tous en demi-cercle autour du mec à qui c’est le tour.
Paul : C’est LE sujet de la semaine (oui, parce que je l’annonce une semaine avant).
Paul : J’ai mĂȘme un mec qui a dĂ©calĂ© ses congĂ©s pour participer (l’égo des bourrins).
Paul : En bon joueur, je frappe le premier (pour amorcer le truc et parce qu’aucune chance de one shot).
Blinght : Mais le truc il dégage en 3-4 coups, non ?
Paul : HĂ© non, justement c’est ça qui est cool !
Paul : Un casque finalement ça tient super bien. Le mini qu’on ait fait c’est 7 coups...
Paul : (mais franchement les 7 qui sont passĂ©s dessus c’était des Conan Les Barbares qui se sont gourĂ©s de siĂšcle, Ă©poque et carriĂšre).
Paul : Le maxi c’est un casque que personne a pĂ©tĂ© (y’en a un qui l’a rĂ©cupĂ©rĂ© et fait un trophĂ©e « plus rĂ©sistant que toute la boite ») !
Paul : Du coup les mecs ils inscrivent leurs noms et je fais la main innocente pour tirer l’ordre de passage.
Paul : Bon, c’est des vrais gamins qui se mesurent la bite et ça se charrie à mort.
Paul : Mais au final ça renforce la cohĂ©sion de groupe et y’a un sujet de discussion sympa !
Blinght : Et ton patron il accepte ça ?
Paul : Il est en 13e position de frappe

Score : 2291 / 33520 commentaires
JBF13 : Pfff, mais les fille sa joue pas Ă  des vrai jeux
Rodat : Et ta soeur, connard
JBF13 : Oué, bah justement, elle joue a des trucs genre les sims
JBF13 : Sa prouve bien ce que je dis
Rodat : Ah bon ?
Rodat : Les Sims c'est pas un vrai jeu ?
Rodat : Explique-moi, c'est quoi un vrai jeu ?
JBF13 : Bah, un vrai jeu, quoi
Rodat : Mais encore ... ?
JBF13 : Bah ché pas, un vrai jeu on peu tuer des gens, ou des trucs
Rodat : On peut tuer ses persos dans les sims...
JBF13 : Oué, mais ça compte pas
Rodat : En plus, tu es en train de dire que tout les jeux de cartes, de dés, de société, etc. inventés depuis des siÚcles, voire des millénaire, ne sont pas des vrai jeux, parce qu'on ne peut rien tuer ?
JBF13 : Non, mais je parle de PC, tes cons ou quoi ?
Rodat : Oh, pardon, j'avais pas compris.
Rodat : Mais du coup, Pong et Tetris ne sont pas des vrai jeux ?
JBF13 : Si, mais c'est des jeux retro, c'était différent avant.
Rodat : OK.
Rodat : Donc les Sims, c'est pas retro, on peut y tuer des gens mais c'est diffĂ©rent, c'est quand mĂȘme pas un vrai jeux.
JBF13 : Oué, voilà
Rodat : C'est une simulation. Toutes les simulations ou on ne peut tuer personne ne sont donc pas des vrai jeux ?
JBF13 : Bah oué, c'est naze si on peut tuer personne
Rodat : Donc les jeux comme Train Simulator, Euro Truck Simulator, etc, c'st pas des vrai jeux ?
JBF13 : Bah carrément
JBF13 : Ils sont tout pourris
Rodat : Et les jeux de sport ? WiiFit, tout ça
JBF13 : lol, c'est pas des jeux ça
Rodat : FIFA non plus du coup ?
JBF13 : Bah SI. Attend, FIFA c'est un super jeux
Rodat : Je comprend pas, c'est pourtant une simulation ou on ne peut tuer personne et c'est pas retro
JBF13 : Oué, mais c'est du foot. Trop bien FIFA
Rodat : Et les jeux de courses ? Ou les Sonics ? Parce qu'on y tue personne non plus...
JBF13 : Nan mais ya des bagnoles
Rodat : Et ?
JBF13 : Bah c'est pour les mecs les bagnole, c'est des vrai jeux quoi ?
Rodat : Donc en fait, si c'est pas un jeux pour les mecs, c'est pas un vrai jeux ? Je croyais qu'il falait qu'il y ai des morts ou que ce soit retro ?
JBF13 : Oué, aussi, mais c'est pas obligatoire
Rodat : Je suis perdu. Au début, tu m'as dis : "un vrai jeu on peu tuer des gens, ou des trucs" Je te donne des jeux ou on ne peut tuer personne, certain ne sont pas des vrai jeux, d'autre si.
Rodat : Ya une liste des vrai jeux quelque part ?
JBF13 : Bah non, ya pas de liste, c'est juste Ă©vident
Rodat : Pas pour moi en tout cas. Je flippe du coup, si ça se trouve, j'ai achetĂ© des "faux jeux". Merde, je me suis peut-ĂȘtre mĂȘme amusĂ© dessus. On m'a arnaquĂ© alors ?
JBF13 : Nan mais ya que sur les vrai jeux qu'on s'amuse
Rodat : Ah bon ? Pourtant je me suis amusé sur les Sims
JBF13 : tu tes amusé sur les Sims ? T'es une gonzesse ou quoi ?
Rodat : ... Non, mais je vois pas le rapport.
JBF13 : Bah les vrai jeux c'est pour les mecs, les filles joue pas Ă  des vrai jeux quoi.
Rodat : ... Ah, mais en fait, si une fille s'amuse sur un jeu, ça devient un "faux jeux". Pardon, pas un "faux jeux", c'est juste plus un "vrai jeux".
JBF13 : C'est un peu ça oué
Rodat : Donc tu es juste un connard sexiste
JBF13 : VTFF
JBF13 : c'toi le connard
JBF13 : pas ma faute si tu joue a des jeux de gonzesse.
Score : 5363 / 799127 commentaires
AnathĂšme : J'admire la vivacitĂ© tudesque de ton intelligence. SincĂšrement, je ne pensais pas que ma soeur ferait conquĂȘte d'un esprit si lumineux !
Jojo l'asticot : Merci beaucoup !
Jojo l'asticot : (Tu sais, t'es pas obligé de chercher à chaque fois des phrases bizarres pour faire un compliment... Sois simple, bordel ! Je ne vois pas à quoi ça sert d'utiliser toujours des tournures et des mots bizarres...)
AnathÚme : Tu n'as pas idée des plaisirs que permet de goûter une affectation de recherche dans l'expression !
Jojo l'asticot : C'est le moins qu'on peut dire xD
AnathĂšme : Tiens, je vais te donner un exemple :
AnathĂšme : RĂ©cemment, je suis convoquĂ© par ma supĂ©rieure qui, mĂ©contente de l'immoralitĂ© relative d'une de mes derniĂšres initiatives, souhaitait m'accabler, comme c'est d'usage, d'un pĂ©nible sermon. Le prĂȘche achevĂ©, elle s'enquiert de mon sentiment, Ă©value ma bonne rĂ©ceptivitĂ©. Je lui rĂ©ponds : "Je vous avoue que je n'avais pas vu alors la chose sous cet angle. Vraiment, il y a, dans votre maniĂšre de voir, une luciditĂ©, une finesse, un tour d'esprit, un je ne sais quoi de stercoraire enfin qui n'appartiennent qu'Ă  vous, et il faudrait que je fusse bien bornĂ© dans mes opinions pour ne pas donner tout leur prix Ă  vos remarques."
AnathÚme : Ce sur quoi elle se montre trÚs contente de ma réponse, flattée de me voir reconnaßtre si facilement mes torts et ses raisons.
Jojo l'asticot : Ouais, en gros, bien parler ça te sert Ă  faire de la lĂšche Ă©lĂ©gament et ici Ă  flatter l'Ă©go de tes supĂ©rieurs pour te sortir des situations pĂ©rilleuses. Je trouve ça d'un intĂ©rĂȘt un peu limite quand mĂȘme.
AnathĂšme : Tu n'y es pas tout Ă  fait. Tu es tombĂ© dans le mĂȘme piĂšge qu'elle !
Jojo l'asticot : Comment ça ? o_O
AnathĂšme : En rĂ©alitĂ©, ce que je lui ai dit est simple et se comprendrait facilement si le qualificatif "stercoraire" ne se trouvait plantĂ© en plein milieu de la phrase ; c'est pourtant autour de lui que s'articule le sens de mon propos. Or, cet adjectif que ni elle ni toi n'avez compris signifie quelque chose comme "c'est de la merde". Seulement, la tournure de l'ensemble, joint Ă  l'orgueil, qui refuse de laisser percer l'ignorance et prĂ©fĂšre deviner que chercher ou demander, lui ont fait croire que je lui adressais une rĂ©ponse flatteuse. Pour rĂ©sumer : je faute, on me sermonne bĂȘtement, ce n'est pas de mon goĂ»t, je le dis, on m'en remercie et me quitte plus content de moi que jamais.
AnathĂšme : Alors, tu vois !
Jojo l'asticot : !!!
Jojo l'asticot : Ha ha ! t'es un p'tit con en fait !
AnathĂšme : Connais-tu beaucoup de gens capable de faire payer leurs insultes par des remerciements ? En tout cas, je peux te l'assurer : ça dĂ©foule de jeter ce genre de chose Ă  la face de son supĂ©rieur, quand bien mĂȘme on en est pas compris ! D'ailleurs, ce n'est possible qu'Ă  cette condition le plus souvent.
Jojo l'asticot : C'est fourbe, mais c'est vrai que ça doit faire du bien !
Jojo l'asticot : Chapeau mec !
Jojo l'asticot : ...
Jojo l'asticot : Dis voir, tu me mets un doute du coup...
Jojo l'asticot : Tu voulais dire quoi tout à l'heure, avec la "vivacité tudesque" de mon intelligence ???
AnathĂšme : Que je te trouve super lourd, mĂȘme pour le copain de ma soeur...
Jojo l'asticot : Putain ! Mais t'es vraiment un gros connard de merde !
Score : 15626 / 121416 commentaires