Favoris de valou66000

📓💘 Le Death Note de l'amour

Frizouille: DEMAIN C'EST LE GRAND JOUR !
BBnours_: OUIII
BBnours_: Que la force soit avec toi.
Angristan: Y'a quoi à @Frizouille ? :o
Frizouille: Alors laisse moi allumer la cheminée, mettre un plaid, je prends ma pipe en bois et installe toi car je vais te raconter l'histoire... Du Death Note de l'Amour, ou l'agenda magique
Frizouille: Tu es installé ?
Angristan: je suis en PLS sur un toit de formule 1
Frizouille: Ca veut dire oui.
Angristan: hmm
Frizouille: L'histoire commence au début de l'année scolaire. Votre Paul préféré est célibataire depuis bien longtemps, comme vous le savez.
Frizouille: Ses amis le savent mais sont tous en couple ! Ils ne veulent pas "laisser croquer" leur copine.
Frizouille: Un de ses meilleurs amis et voisin de classe, dénommé Julien, en couple depuis plus d'un an avec sa copine, a une révélation et notant ses devoirs dans l'agenda.
Frizouille: Il faut dire que Julien sortait avec une fille probablement bipolaire, qui peut sortir un "Je t'aime" puis 30 secondes plus tard "J'ai gaché un an de ma vie en sortant avec toi." bien sec et violent.
Frizouille: Quelle ne fut pas sa surprise en se rendant compte que les pages mal déchirées de son agenda correspondaient EXACTEMENT aux dates où une embrouille entre lui et sa copine éclatait. Du 1 au 4 septembre, une page mal déchirée, une embrouille, Le 8 septembre, une page mal déchirée, un embrouille. Plus la page était mal déchirée, plus l'embrouille était violente.
Frizouille: Coïncidence ? Peut-être, mais les jours où il n'y avait pas d'embrouille étaint les jours où les pages étaient bien déchirées. Sans exception.
Frizouille: C'est là que Julien, lui même abasourdi de cette illumination pense à son voisin de classe.
Frizouille: Après avoir expliqué la magie de son agenda à Paul, il lui dit :
Frizouille: "Paul. Je sais que tu es célibataire depuis longtemps. Nous venons de prendre connaissance du pouvoir de cet agenda. Je vais faire défiler les pages en éventail, et tu glisseras ton doigt au hasard à une page. La date choisie au hasard sera la date te ta mise en couple."
Frizouille: À ces mots, Paul se dit que ça ne peut pas être une mauvaise idée et décide de tenter le coup.
Frizouille: Julien fait défiler les pages rapidement et Paul décide de glisser son doigt, sans réfléchir sur quelle date il peut tomber !
Frizouille: "17 Novembre, dit Julien. Pour être sur que ça soit bien toi qui se mette en couple, je vais te demander ton nom, prénom, date et lieu de naissance."
Frizouille: Paul donne tout sans broncher, presque même en rigolant.
Frizouille: "Juste on peut réessayer de faire le test pour voir ?" dit Paul
Frizouille: Julien refait défiler les pages, encore plus vite cette fois. Paul glisse son doigt et bloque une page.
Frizouille: 17 Novembre. Ça ne pouvait pas être le hasard. Le destin envoyait un message. Il allait réellement trouver l'amour ce jour là !
Frizouille: Les jours passent, de temps en temps Julien déchire mal quelques pages, et comme par hasard de petites embrouilles éclatent entre lui et sa copine. Pendant se temps Paul attend patiemment la date du 17 Novembre 2017, date à laquelle il sera enfin en couple.
Frizouille: La suite demain les enfants.
[Le lendemain]
BBnours_: Alors Paul t'as trouvé l'amour ? :)
Frizouille: Ta gueule.
Score : 1075 / 28917 commentaires
Sabrina : Dis moi le premier mot non juridique qui te passe par la tête. Sans réfléchir !
Sabrina : Pastèque
Chmartin : Arbre
Sabrina : Juliette
Chmartin : Castor
Sabrina : Blanchisserie
Chmartin : Barbare
Sabrina : Locomotive
Chmartin : Poussin.
Sabrina : Haha ! Maintenant on écrit une histoire avec ces éléments
Sabrina : Près d'un champ de pastèques ...
Chmartin : Il y avait un arbre solitaire, penché vers le sol.
Sabrina : Passant par là, Juliette ne pu s'empêcher d'être attendrie par cette triste créature
Chmartin : Son regard fut toutefois attiré par une petite créature qui troublait l'immobilité de l'horizon. Non, ce n'était pas un hobbit.
Sabrina : C'était un Castor ! Un petit castor arborant avec fierté sa petite chemise bleue à carreaux et ses nouveaux souliers verts.
Chmartin : En effet, sa mère travaillait à la blanchisserie du quartier, et jamais elle ne laissait son fils sortir de la maison avec des habits négligés.
Sabrina : Juliette demande au petit Castor : " Pourquoi cet arbre est il si triste ? Il doit avoir connu une bien malencontreuse aventure pour être si abattu "
Chmartin : Le castor, effrayé par la voix horrible de Juliette prit la fuite.
Sabrina : Juliette se saisit donc de sa hache ( une hache de poche qu'elle emporte toujours avec elle dans son sac à main ) et court après le petit castor malpoli, telle une barbare allant à l'assaut de ses adversaires !
Chmartin : Le castor, pris de panique en sentant la salive enragée de Juliette lui gicler dans le dos alors qu'elle respirait comme un buffle blessé, se jeta sous une locomotive.
Sabrina : Arrivé sur les lieux du drame, Sergent poussin , policier de son état dit " Pauvre castor, on peut dire que la locomotive lui a fait ... Barrage !"
Chmartin : Ahahah quelle belle histoire
Sabrina : Je pense qu'on devrait définitivement abandonner l'idée d'écrire un livre pour enfant ensemble cela dit ...
Score : 2109 / 44818 commentaires