Commentaires de Rabat-joie

Score : 2157 / 38426 commentaires
Rabat-joie
Et les méduses alors ? Non seulement on ne voit pas où est le sexe, mais on ne voit pas non plus les autres organes : où est leur putain de cerveau ?!

🥺 Chienne de vie

Score : 6854 / 73910 commentaires
Rabat-joie
La conversion la plus juste serait de considérer que la première année compte pour 20 années humaines (taille adulte, fécondité, maturité, touça-touça) et chaque année suivante pour 5/6 années humaines selon la taille du chien. Donc le chien aurait la trentaine, ce qui correspond bien à l'âge où on saute sans retenue sur ses voisines. CQFD.
Score : 7220 / 8594 commentaires
Rabat-joie
Tiens, on dirait ma tante. Quand son fils de 8 ans s'est cassé le bras en tombant d'un arbre chez un copain et que la mère du copain l'a appelée pour qu'elle vienne le chercher, elle a répondu "Cassé le bras ? Ben ses jambes vont bien, il peut marcher pour rentrer".
Qu'on ne me parle plus d'instinct maternel.
Antony: J'ai du mal à imaginer que t'étais une brute au collège x)
Clément: Ah si tu savais, y'a 2-3 trucs dont je suis fier xD Et toi, des sales plans ? Ou tu es propre comme un linge cajoline ? xD
Antony: hum hum
Antony: tout a commencé
Antony: par une journée froide d'automne de l'an 2002
Antony: j'étais alors en maternelle.
Clément: Monsieur, vous aviez attiré ma curiosité, maintenant, vous avez mon attention.
Antony: j'étais un jeune bambin, calme, qui aimait jouer et s'amuser. j'étais plein de vie.
Antony: Seulement, je me faisais martyrisé par une racaille de ma classe. Parce que c'est toujours marrant de se moquer du gros.
Clément: Oui évidemment.
Antony: je revenais souvent chez moi avec de legeres blessures et les vetements déchirés. Fin', tu vois.
Antony: un jour ma mere m'a dit de me defendre, que ça pouvait plus durer comme ça.
Antony: Alors, le lendemain, alors que la petite racaille m'embetait
Clément: .. ouais ? *mange du popcorn*
Antony: Bah pour faire simple j'ai attrapé une barre de fer qui trainait et je l'ai HeadShot.
Clément: O_o
Antony: Il a gardé une bosse da la taille d'un oeuf pendant un mois. Il m'a plus jamais embêté. L'école pouvait rien me dire parce qu'ils étaient en tord (ils avaient laissés une barre de fer dans la cour) et ma mère non plus, c'est elle qui m'a dit de me défendre.
Clément: ... je suis pote avec un psychopate o_o
Antony: Le plus beau c'est que maintenant, a chaque fois qu'il me croise, il change de trottoirs en me fixant de peur que je le suive \o/
Score : 3705 / 39943 commentaires
Rabat-joie
J'ai bloqué un moment sur "2002, j'étais alors en maternelle".
Dans ma tête de fille ayant grandi au XXe siècle, l'an 2000 c'était hier. Il m'a fallu plusieurs secondes pour réaliser que ceux qui étaient en maternelle en 2002 sont ados maintenant.
*reçoit fièrement son diplôme de "vieille conne"
Score : 4344 / 16577 commentaires
Rabat-joie
Un "surtout si tu viens de la rencontrer" m'aurait moins perturbée que ce "surtout si tu la connais pas". Je sais que tout est relatif, mais comment peut-on dire qu'on ne connait pas une fille qu'on est en train de connaître bibliquement ? Oô
Score : 2958 / 43322 commentaires
Rabat-joie
En gros, comme 95% des utilisateurs du web (statistique perso et fièrement subjective), elle n'est pas au courant qu'outre une différence de forme il y a une différence de sens entre le futur de l'indicatif et le conditionnel présent.
"tu seras la dernière personne à qui j'aurai envie de parler" ≠ "tu serais la dernière personne à qui j'aurais envie de parler"
(Comment ça mon commentaire n'est pas drôle et grammar nazi ?!)
Score : 2989 / 40227 commentaires
Rabat-joie
Le truc négatif du progrès informatique, c'est surtout que ça fait monter le niveau d'exigeance : début 2000's, je trouvais normal que mon ordi mette dix minutes à s'allumer, que les logiciels plantent au moins une fois en cours d'utilisation, que la page web se charge centimètre par centimètre... Maintenant, le moindre truc qui rame plus de cinq secondes me rend hystérique. J'dis pas que c'était mieux avant : juste que c'était une bonne école de patience. Windows 98 pouvait servir d'initiation au bouddhisme.
P'tain, le progrès ça fait mal aux mains...
Score : 5026 / 51017 commentaires
Rabat-joie
Aux mecs : quand votre copine vous dit "oui, oui, j'arrive", pas la peine de la houspiller toutes les 5 minutes, elle ne sortira pas de la salle de bain avant une heure. Nous ne vivons pas dans le même espace-temps, alors vous arriverez juste à nous mettre en rogne.
Et si elle précise "j'arrive tout de suite", là vous pouvez carrément vous planter devant WOW.
Score : 4283 / 54325 commentaires
Rabat-joie
Pour info, ça se dit "choix cornélien". L'expression "dilemme cornélien" est certes la plus courante, car attachée à un concept particulier (le dilemme entre amour et devoir, récurrent chez Corneille), mais "cornélien" est aussi un adjectif plus général.
"Cornélien" : [En parlant d'une situation] Caractérisé par un dilemme, par une opposition irréductible entre deux points de vue. Ex : débat, dialogue, drame, situation cornélien(ne).

Mais n'entrons pas dans des débats triviaux et revenons aux choses sérieuses : les couilles.
Score : 2309 / 35310 commentaires
Rabat-joie
Verlaine n'était pas du genre à demander un 06. Non, lui son truc c'était de tomber amoureux de sa cousine, de sombrer dans l'alcool à sa mort, de vouloir tuer sa mère, de se consoler dans les bras d'une autre (Mathilde) qu'il épouse, de s'enfuir à l'étranger avec un poète aussi borderline que lui (Rimbaud) avant de lui tirer dessus, de se retrouver en prison, de vouloir renouer avec Mathilde, d'expier ses péchés dans un catholicisme fervent, d'avoir une liaison avec un de ses élèves (Lucien), de tenter à nouveau d'étrangler sa mère, et finalement de mourir à 51 ans, à demi clochard et totalement alcoolique.
Dans le genre poète maudit, c'est quand même autre chose que Michel Houellebecq.

😉 RTF aime

Score : 3884 / 8087 commentaires
Rabat-joie
Méthode pédagogique tragiquement rejetée par l'Education nationale, alors qu'elle a fait ses preuves pendant si longtemps... èwé
Score : 6917 / 82713 commentaires
Rabat-joie
En même temps, Larcheo ne pouvait-il pas se douter que quelqu'un ignorant le sens de "terre-à-terre" (vocabulaire courant) ne risquait pas de connaître le terme "pragmatique" (vocabulaire soutenu) ? Pour le coup, c'est lui qui a oublié de l'être.
Score : 2096 / 134123 commentaires
Rabat-joie
Pour notre enrichissement culturel à tous (et vous éviter une recherche google), voici un petit copier/coller :

"Il m'est avis" est une tournure impersonnelle avec sujet réel rejeté à la fin : Il m'est avis = Un avis est à moi. Aucune raison donc de rajouter un d'.
La plupart du temps ("vieux ou régional", indique le Robert) on se contente de "M'est avis que..." = Un avis est à moi, selon lequel... = Il me semble que...
Ne pas confondre avec la locution verbale "être d'avis de..." ou "être d'avis que..." : Je suis d'avis d'en rester là. (="Je suis de cet avis.")